Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Histoire > Historique > Tergnier au Moyen-âge

Tergnier au Moyen-âge

Sur les terres de la ville actuelle, voici quelques dates.

  • Elles font partie depuis 927 du domaine des Comtes de Vermandois.
  • Elles sont dévastées, vers 957, par Thibauld le Tricheur, Comte de Blois et de Troyes. 
  • L’abbaye de Nogent, vers 1145, reçoit « l’Autel » de Vouël et Condren, entre autres, avec les diverses dépendances : moulins, terres, bois, prés, cours d’eau, et aussi la « quatrième partie » de l’Eglise de Fargniers. 
  • Vers 1185, nos ancêtres locaux assistent au célèbre Tournoi de Vendeuil. L’Abbaye de Prémontré jouit de la cense de la Ferolle, entre Quessy et Vouël. Ces terres, encore incultes, « ternoises » paraissent lui avoir été données dès sa fondation en 1121. 
  • En 1214, l’Abbé de St Nicolas aux Bois apaise une querelle suscitée aux prémontrés par Geoffroi et Simon de Condren. 
  • Il est probable que vers 1250 « Vouël-Tergnier » s’affranchit et devient une « commune ».

Tergnier a été saccagée :

  • Vers 1339, par les bandes d’Edouard III, Roi d’Angleterre, et des Flamands.
  • Vers 1410 par les armées des Princes d’Orléans, puis par celles du Duc de Bourgogne.

Partager cette page

Afficher plus de réseaux sociaux