Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Tourisme

Tourisme

Tergnier, en plein cœur du département de l’Aisne, est une ville d'environ 15 000 habitants. Une cité où il fait bon vivre avec son patrimoine historique de style Art Déco et ses lieux touristiques tels la base de loisirs de la Frette, le camping deux étoiles, l'aire de camping-cars, le musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie, les randonnées en pleine nature... A découvrir.

 

 

 

 

Tergnier est située au cœur d’une grande région touristique très appréciée : forêts de Saint-Gobain et de Coucy, vallons, sentiers de randonnées à pied ou en VTT, vieilles églises et vieilles pierres sont les témoins d’un passé historique particulièrement abondant.

La ville concilie les attraits d’une cité résidentielle, à 1h20 de Paris, et les atouts de ses nombreux services.

La ville possède :

un patrimoine architectural remarquable 

  • l'Art Déco place Carnégie (classée monument historique), l’hôtel de Ville de Tergnier et l’église de Fargniers. A visiter si vous le souhaitez en compagnie de votre guide Jean-Pierre Matiello 
  • la médiathèque, ancien buffet de la gare.  Un site devenu historique par la venue de l'écrivain et homme politique Victor Hugo qui,  en  1870, à son retour d’exil, prit son premier repas sur le sol français.  
  • la cité cheminote créée par Raoul Dautry.

un patrimoine historique

  • Les Plénipotentiaires allemands ont pris le train le 8 novembre 1918 direction la clairière de Rothondes (en forêt de Compiègne) pour négocier des conditions de l'Armistice. Armistice qui sera signé trois jours plus tard,  le 11 novembre 1918. Après la signature, les plénipotentiaires allemands repasseront par Tergnier (où un aérodrome a été aménagé sur un terrain qui deviendra plus tard la cité des cheminots). De cet endroit, ils enverront  les conditions de l'Armistice à leur Etat-Major à Spa, en Belgique.  Aujourd'hui est édifié le monument des plénipotentiaires, visible rue Pierre Sémard.
  • Le musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie :  franchissez les portes de ce musée situé place Carnégie, et laissez vous guider.  www.mrdp-picardie.com
  • Le clocher de l'école Veltin indique toujours l'heure du bombardement qui a ravagé la ville dans la nuit du 10 au 11 avril 1944. Visible rue de la Famille Sauvage (Quessy-Cité).
  • Marchez sur les traces de la cité cheminote de Raoul Dautry en compagnie de Daniel Druart  ou à l'aide d'audioguides  
  • Les Sentiers de la Mémoire : Sept panneaux touristiques, implantés dans la ville, retracent des faits de guerre ou de résistance durant la seconde guerre mondiale qui se sont déroulés sur le territoire ternois. (1 rue Jean-Jaurès, 2 place Lionel Lefèvre, 1 à l'angle de la rue Anatole France et de la rue Pasteur, 1 rue Hoche, 1 rue des 4 Fils Paul Doumer).
    Des visites guidées pour les individuels ou les groupes, se font au départ du Musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie. 

un patrimoine de détente et de loisirs

 

  • La base de loisirs de la Frette : détendez-vous en partageant avec les Ternois, les trésors de notre base de loisirs, véritable écrin vert, unique dans le centre du département.  Elle propose, sur ses 32 hectares, une plage et des jeux pour les petits et les grands. Profitez du mini-golf, du toboggan aquatique, d'une virée en bateau-pédalier une ou deux places, en kayak, et en canoë.
  • Deux parcours pédestres sont libres d'accès toute l'année aux randonneurs. Départ situé à deux pas de la base de loisirs : 
    •  " Les Gravières et les canaux de la Frette " : parcours de 2,5 kilomètres en plein de la nature 
    • " Les oiseaux d'eau " : parcours de 4, 5 kilomètres 
  • L'année est ponctuée par des animations organisées par la municipalité et les associations locales  :
    • le festival international des clowns de Tergnier qui a lieu tous les deux ans ( prochain rendez-vous : du vendredi 17 au samedi 25 mars 2017 )
    • la fête des Maqueux d’saurets (début juin) : entraînez-vous et tentez votre chance au concours du plus grand mangeur de saurets grillés. 
    • les rendez-vous musicaux (la fête de la musique le 21 juin, les divers concerts de l'Union Musicale, la programmation du centre culturel municipal
    • le spectacle pyrotechnique de la fête nationale à la base de loisirs

 

Pour organiser au mieux votre visite à Tergnier, voici le plan de la ville :

PlanTergnier_mentionClearChannelObligatoire (pdf - 3,08 Mo)

Bienvenue et bonne visite… 

Base de loisirs de La Frette

La base de loisirs de la Frette, c'est, depuis l'été 2016 : la base nautique, un tout nouveau camping et une aire d'accueil et de services pour les camping-cars. A découvrir sans tarder !

Lire la suite

Musée de la Résistance

« La Picardie, terre de mémoire, terre de combats ». Un musée unique en Picardie dont les collections exceptionnelles lui valent d'être dans le tiercé de tête des musées axonais les plus visités.

Lire la suite

Audioguide Raoul Dautry

L'audioguide « Raoul Dautry : l'urbanisme à visage humain », permet de découvrir de manière ludique une partie du patrimoine ternois. Il a été imaginé et réalisé en collaboration avec l'agence Ze Visit et l'ADRT de l'Aisne. Il est disponible en trois langues.

Lire la suite

La cité des cheminots

Après la première guerre mondiale, conformément aux directives ministérielles, l’occasion de la reconstruction est saisie pour rebâtir les villes selon un nouveau modèle urbain. Raoul Dautry, ingénieur de la Compagnie des Chemins de Fer du Nord, en plus de réinstaller les activités cheminotes sur Quessy (dépôts de locomotives, ateliers, triages, …), y construira une cité, sa première et plus grande cité, en un mot son prototype. Un modèle de cité, une cité-modèle, un modèle de vie qu'il reproduira 31 fois pour la compagnie des chemins de fer du Nord.

Lire la suite

La place Carnégie

A la suite de la Première Guerre mondiale, la commune de Fargniers était sinistrée à 95%. Dès 1918, la Ville proposait un projet de reconstruction, sous la forme d’une place radio-concentrique autour de laquelle seraient disposés les bâtiments communaux.

Lire la suite

Tourisme vert

Courte ballade ou randonnée plus sportive, la région est sillonnée par de nombreux circuits pédestres ou cyclistes.

Lire la suite

Partager cette page

Afficher plus de réseaux sociaux